we sign it - Une République, pas une caserne ! #Yetnahaw_Ga3

Une République, pas une caserne ! #Yetnahaw_Ga3

Le Hirak est menacé, la contre-révolution est déjà là !

Les algériens qui marchent par milliers depuis le 22 février n’ont pas demandé le remplacement d’un clan par un autre. Mais l’édification d’une nouvelle République, civile, démocratique, transparente. Un vrai Etat de droit, pas une mascarade de justice.

Le plus dur commence. Nous avons obtenu la démission d’Abdelaziz Bouteflika, mais les derniers résidus du système s’accrochent à leurs privilèges. Ils ne renoncent devant aucune manipulation pour se maintenir. Les preuves sont nombreuses. Il y a eu d’abord la tentative pitoyable de réprimer les manifestations du 1er mai. Puis les ordres donnés aux médias privés et publics de ne pas couvrir les marches du 10 mai. La mobilisation était pourtant au rendez-vous, partout, malgré le Ramadan et la chaleur ! Mais aucune image n’a été diffusée par les TV du système. Exactement comme du temps d’Abdelaziz Bouteflika.

Dans le même temps, Louisa Hanoune est envoyée en prison pour « complot » contre l’Etat. C’est la première fois depuis le début des années 90 qu’un dirigeant de parti politique est emprisonné en Algérie. Avant son arrestation, Hanoune dénonçait l’argent sale en politique – qu’incarne à la perfection Mohamed Djemai, propulsé à la tête du FLN –  et les magouilles du clan d’Ahmed Gaid Salah à Annaba – qu’incarne à la perfection Baha-Eddine Tliba, l’un des proches de Djemai, toujours pas inquiété par la justice.

Ces manœuvres ne dupent personne : le système est en train de jeter toutes ses forces dans la bataille pour rester en place. Mais nous, peuple algérien, nous ne lâcherons rien. Nous ne voulons pas d’une République des oligarques. Nous ne voulons pas d’une République des généraux. Nous ne voulons pas d’une République bananière.

Nous voulons que le pouvoir soit transféré aux civils. Comme nos frères soudanais, nous maintiendrons la pression pour l’obtenir. Nous nous battrons pour cet Etat civil. Un Etat de droit, démocratique, doté d’une justice indépendante et de médias libres. Un nouveau système avec des idées neuves, des hommes et des femmes propres, une Constitution réécrite, et des élections légitimes.

#YetnahawGa3  #DawlaMadania #GaidRayah

Signer

Diffusez auprès de votre entourage